En France, cela se produit généralement sur des voitures mal garées, qui bloquent une entrée de garage ou un passage piétons. Pourtant ici, on le voit aussi sur des voitures bien garées.

Pourquoi?

La chaleur. Le soleil, l'air chaud dont les calories s"accumulent dans l'habitacle de la voiture, transforment toute celle-ci en un gigantesque émetteur de chaleur, qui fait fondre même le caoutchouc des essuie-glaces s'ils restent au contact du pare-brise.

Et dire que le Caire étant au milieu du désert, il n'y pleut en moyenne sept jours par an! Autant dire qu'une voiture qui ne quitte pas le Caire n'a pas vraiment besoin d'essuie-glaces: ceux-ci ne sont utiles que si l"on va par exemple sur la côte méditerranéenne à Alexandrie, Damiette ou Port-Saïd.