Les trois fournisseurs français de téléphonie mobile, sont objectivement coupables d'entente illicite et d'entrave au libre jeu de la concurrence. Et pourtant, à les en croire, ils font beaucoup d'efforts pour leurs clients...